Cercle de Généalogie Lessines Terre de Débat asbl Index du Forum  
 FAQ  •  Rechercher  •  Membres  •  Groupes   •  S’enregistrer  •  Profil  •  Se connecter pour vérifier ses messages privés  •  Connexion
 Grognards lessinois. Sujet suivant
Sujet précédent
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Auteur Message
Declercq Jacques


Hors ligne

Inscrit le: 31 Jan 2014
Messages: 35
Localisation: Fleurus

MessagePosté le: Ven 7 Mar 2014 - 09:10 Répondre en citantRevenir en haut

Bonjour à tous.
Je ne sais si je l'ai déjà signalé, mais je possède plusieurs centaines de fiches relatives aux hommes du canton de Lessines qui furent incorporés dans les armées napoléoniennes.
Je les tiens à disposition.

_________________
Cordialement,
J. Declercq.
http://gen.declercq.free.fr/

Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Ven 7 Mar 2014 - 09:10 Revenir en haut

PublicitéSupprimer les publicités ?
José Mauroit


Hors ligne

Inscrit le: 07 Juil 2008
Messages: 3 263
Localisation: La Hestre, né à Ghoy

MessagePosté le: Ven 7 Mar 2014 - 17:46 Répondre en citantRevenir en haut

Bonjour Jacques,
Je profite de ta proposition pour exposer le problème suivant.
Mon sosa 76, François Joseph DUFRASNE (DUFREINE, DUFRAINE) fut un soldat des armées impériales.
Il est né le 25/04/1782 à Ghoy de Bernard et de Rosalie DUBREUCQ. Le 29/09/1806, il déclare la naissance d'un enfant qu'il "reconnait être de ses oeuvres" dont la mère est Marie Joseph DRISSE.
Le 30/04/1810, il épouse sa compagne et ils légitiment l'enfant. Sur son acte de mariage, il est dit "militaire retiré". Il décède trois mois plus tard, le 20/07/1810. Il est dit dans son acte "ex-militaire".
De renseignements obtenus péniblement (je ne cite pas de nom), il aurait été désigné comme le militaire bénéficiaire de la "dot" que Napoléon offrit à l'occasion de son deuxième mariage à quelques milliers de militaires retirés des affaires.
D'après ce que je sais, il serait décédé de phtisie pulmonaire qu'il aurait contractée aux armées, raison de son congé.
Avant d'aller plus loin dans mes recherches, j'aimerais avoir confirmation de sa présence aux armées, avec un peu plus de détails, si cela est possible.


Merci de tes bons soins
José  


Declercq Jacques


Hors ligne

Inscrit le: 31 Jan 2014
Messages: 35
Localisation: Fleurus

MessagePosté le: Lun 10 Mar 2014 - 10:19 Répondre en citantRevenir en haut

Cher José,
La fiche concernant François-Joseph Dufrasne dont je dispose porte: "Militaire désigné pour jouir, dans le canton de Lessines, de la dotation promise par le décret impérial du 25 mars 1810. Epouse Marie Louise Dris".
Mes archives étant en caisses dans l'attente d'un prochain déménagement, je ne peux maintenant t'indiquer la source exacte de ces renseignements.
D'après son âge, il a dû faire partie de la conscription de l'an X. Les soldats de ces levées ont été incorporés dans les 94° et 8° de ligne, et dans les 7° et 12° hussards, peut-être aussi dans le 3° bataillon du train d'artillerie.
J'ai consulté sans succès les registres des 94° et 8°; soit il n'a pas été incorporé dans un de ces régiments, soit il n'y était déjà plus en 1804, date de départ des matricules consultés.
L'idéal serait de voir s'il n'y a rien de plus précis dans le Fonds Français à Mons, mais c'est un travail de bénédictin.
Par son décret du 25 mars 1810, Napoléon voulait marquer l'époque de son mariage avec Marie-Louise d'Autriche par des actes d'indulgence et de bienveillance.
Ainsi, il allait doter plusieurs milliers de jeunes filles (rosières) qui épouseraient, dans les semaines suivant le mariage impérial,  des  militaires retraités ayant fait au moins une campagne.
Cette dot était de six cents francs.

_________________
Cordialement,
J. Declercq.
http://gen.declercq.free.fr/

Visiter le site web du posteur
José Mauroit


Hors ligne

Inscrit le: 07 Juil 2008
Messages: 3 263
Localisation: La Hestre, né à Ghoy

MessagePosté le: Mar 18 Mar 2014 - 16:26 Répondre en citantRevenir en haut

Bonjour Jacques,
Mille excuses pour mon absence de réaction. Je croyais t'avoir répondu.
En fait, les renseignements que tu me donnes correspondent en tout avec ceux que j'avais déjà.
Il a dû être incorporé (ou du moins partir effectivement) après le 29/09/1806, date à laquelle il déclare la naissance de son fils.
Sa présence à l'armée se situe donc entre cette date et celle de son mariage le 30/04/1810.
Tu pourrais me donner quelques renseignements concernant le Fonds Français à Mons?
Bien à toi
José


Declercq Jacques


Hors ligne

Inscrit le: 31 Jan 2014
Messages: 35
Localisation: Fleurus

MessagePosté le: Dim 23 Mar 2014 - 11:58 Répondre en citantRevenir en haut

Bonjour José,
Le Fonds français contient les archives de l'administration française, tant civile que militaire, du département de Jemmapes pendant la période française. A l'époque où je le consultais, il n'y avait pas d'inventaire imprimé mais seulement des tiroirs de fiches.
Je ne sais si tout cela est encore dans cet état...

_________________
Cordialement,
J. Declercq.
http://gen.declercq.free.fr/

Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:32 Revenir en haut

Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


 Sauter vers:   



Sujet suivant
Sujet précédent

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group :: FI Theme :: Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Traduction par : phpBB-fr.com